Derby et Richelieu sont à vos pieds mesdames !

S’inspirant ouvertement de la mode masculine, les Derby et Richelieu se sont adaptées au delà des tendances pour devenir des incontournables des dressings féminins. Il y a bien longtemps que les femmes savent être élégantes en talons plats. Autrement dit, comment allier le raffinement à l’anglaise tout en s’assurant une démarche souple, sans contrainte.
Les semelles sont parfois crantées, parfois très fines, le bout fleuri, les tons irisés, difficile de ne pas jeter un oeil gourmand sur ces trésors de confort. Si les inconditionnelles de la mode ne jurent officiellement que par leurs talons très hauts, comment résister à autant d’avantages, le premier état de pouvoir gambader avec style sans risquer un talon coincé ou cassé ! On peut vouloir rester chic mais être à l’aise tout à la fois, c’est pourquoi les Richelieu remportent un tel succès, avec des finitions de grande classe où se fondent des coloris acidulés qui féminisent la chaussure comme par magie. On se demanderait même pourquoi ce ne sont pas les femmes qui ont eu le privilège de porter ces chaussures les premières tant elles semblent avoir été inventées pour elles, so girly non ?!
Bien sûr, afin d’achever son look et éviter un « fashion faux pas », on optera pour un slim retroussé ou un pantalon trois-quarts et ainsi laissez admirer ses chevilles ! Au placard la robe longue, Derby et Richelieu sont les alliées de la femme d’action élégante en toutes circonstances qui ne veut pas se laisser freiner dans sa journée de mi-saison. En suivant cette inspiration toute masculine mais finement détournée, on osera en toute logique androgyne les associations avec blazer ou autre béret !
La Richelieu a un laçage fermé tandis que la Derby a des lacets ouverts. Les deux existent avec ou sans talon… A vous de choisir votre préférée, ou de ne pas choisir en adoptant les deux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *